fbpx

Le haricot, un must have international !

le 30/04/2020

C’est en ce mois d’avril que nous célébrons le haricot. Cette célèbre plante, qui nous accompagne depuis notre plus tendre enfance, de la cantine scolaire à la table familiale, est aujourd’hui un véritable must have international !

Et oui, il n’est pas seulement célébré en France dans nos assiettes, mais aussi dans les 4 coins du monde. Tenez-vous prêts, je vous emmène faire un tour d’horizon des 3 lieux où le haricot est une vraie icône !

 

Le haricot blanc célébré en Italie 

Ah, l’Italie… Ses centres-villes historiques, sa gastronomie de renom, ses paysages méditerranéens à perte de vue … L’italie en a fait rêver plus d’un ! Nous connaissons tous un bout de son histoire et de sa culture mais … Saviez-vous que l’Italie tient depuis maintenant 37 ans un festival mettant à l’honneur le haricot blanc ?

C’est à Controne, petit village historique situé au sud de Naples, que se tient tous les ans la Sagra del Fagiolo di Controne alias la fête du haricot blanc. Au programme, du haricot, du haricot et du haricot ! De nombreux restaurateurs sont présents sur place pour vous faire découvrir de nombreuses spécialités, et des activités sont aussi organisées pour petits et grands.

Alors, si vous avez envie d’une visite insolite, faites y un tour 😉 

 

Le haricot, chasseur de mauvais esprit au Japon

« Oni Wa Soto ! Fuku Wa Uchi !! » crièrent en coeur des écoliers japonais. Cette injonction, formulée chaque année par des milliers de japonais, signifie «  dehors les démons, dedans le bonheur !! ».

En effet, le haricot est considéré au Japon comme un chasseur de mauvais esprit, et c’est aux premiers jours du mois de Février qu’est célébré Setsubun, la fête du lancer de haricot. Celle-ci se tient depuis des siècles et consiste à lancer des haricots à l’intérieur de sa maison et à l’extérieur afin de chasser les démons et “laisser entrer le bonheur”.

Setsubun est aujourd’hui célébré à travers le pays incluant plusieurs variantes, et les haricots sont aussi lancés dans les principaux temples et les rues. Petite anecdote : pour que votre voeu se réalise, il faut manger autant de haricots que son âge !

Alors, prêt à lancer des haricots au pays du soleil levant ?

 

Le haricot, pilier fondateur de Tsévié

Après l’Europe et L’Asie, je vous emmène maintenant en Afrique, plus précisément au Togo, à Tsévié, ville de 59 000 habitants. Quel lien unit Tsévié au haricot ?

C’est au 18ème siècle que le peuple Ewé, fuyant le Roi de Notsé (capitale du peuple Ewé située sur la région des plateaux du Tongo), émigre vers le sud et bâtit jour après jour Tsévié. Pour y vivre, ce peuple y sème le haricot, et décide d’y rester afin de le cultiver. Depuis ce jour, la ville de Tsévié s’est développée et l’Ayiza, la fête du haricot, y est célébrée chaque année. 

Petit cours d’étymologie pour impressionner ses amis lors d’un dîner 😉

Tsévié provient de 2 termes distincts ; Tsé qui signifie produire, et Vié qui signifie un peu.

Ayiza doit lui son nom au haricot, Ayi signifiant haricot.

 

 

Le haricot est un nouveau must have [N.A!], avec l’arrivée d’un tout nouveau produit, le Crisp’Bean ! Composé à 60% de haricots, ils sont source de fibres et protéines, tout en contenant 50% moins de matière grasse par rapport aux biscuits apéritifs et chips du marché. Mais ils sont surtout source de GOÛT !