fbpx

Remplacer la farine de blé par la farine de châtaigne

le 12/10/2020

Des alternatives au gluten 

Vous digérez mal le blé ou êtes intolérant au gluten, mais pas question pour autant de renoncer aux pâtes, pains et autres pâtisseries ? Pour éviter le gluten, des alternatives existent, comme la farine de châtaigne avec son petit goût sucré au parfum d’automne. Et si vous êtes juste curieux de découvrir d’autres saveurs, cet article est aussi pour vous.

 

 

Il est partout, se cache là où on ne l’attend pas, dans les plats préparés, les soupes, les chips et même les médicaments… Traquer le gluten pour l’éviter, c’est le combat quotidien de ceux qui souffrent d’intolérance, voire même d’allergie ou encore de ceux qui font attention à leur alimentation. Mais qu’est ce que le gluten ?!

Le gluten est un mélange de protéine et d’amidon, responsable de l’élasticité naturellement présente dans la plupart des farines céréalières dont le blé. Sans lui, pas de pâte qui lève ni de belles viennoiseries craquantes et croustillantes !!

 

Gluten 1, intestin 0

Encore mal comprise, l’intolérance au gluten ou maladie cœliaque touche cependant de plus en plus de personnes en France. Le premier effet indésirable sur l’organisme, c’est l’augmentation de la perméabilité intestinale. Affaiblie, la muqueuse de l’intestin devient poreuse et n’absorbe plus les nutriments. L’état inflammatoire s’installe et avec lui tout un tas de symptômes désagréables au quotidien : fatigue, ballonnements, diarrhée, maux de tête, insomnie, dépression… Une solution : bannir la farine de blé de son alimentation pour permettre une amélioration rapide de la paroi intestinale. Mais comment alors la substituer pour cuisiner et pâtisser au quotidien ? Il existe de nombreuses autres farines qui ne contiennent pas de gluten comme celle de châtaigne. On vous dit tout sur celle-ci plus bas !!

 

Cuisine sans gluten :

la farine de châtaigne naturellement sucrée

L’automne s’installe avec ses jolies couleurs, ses journées plus courtes, ses feuilles qui tombent… et ses châtaignes. Pour en faire de la farine, il faut les broyer à la meule. En France, c’est un produit de terroir depuis toujours, qui se plaît dans des régions légèrement montagneuses et au climat doux. Mais c’est en Ardèche qu’on en produit le plus. Utilisée depuis plusieurs siècles par différents peuples, la farine de châtaigne possède aussi de nombreux atouts nutritionnels. Sous sa coque, ce fruit est un concentré d’énergie et d’antioxydants. On y trouve des vitamines E et B, des glucides, des fibres, également du phosphore, du potassium et du magnésium et très peu de lipides. Avec une densité nutritionnelle forte, elle peut être bénéfique à consommer pour vos entraînements grâce à ses glucides à digestion lente. 

 

Avec sa saveur sucrée et sa texture dense, cette farine donnera du peps à vos recettes et une jolie couleur gourmande jaune qui tire sur le brun. Mais attention à respecter les doses, car elle ne fonctionne pas comme la farine de blé !

 

Un dosage à respecter

Première erreur à ne pas commettre : remplacer 200 gramme de farine de blé par 200 gramme de farine de châtaigne. Pour obtenir une préparation équilibrée et homogène, il est nécessaire de mélanger entre 2 à 3 farines sans gluten pour remplacer la quantité totale de farine de blé d’une recette. La farine de châtaigne est assez dense et non panifiable, il faut donc l’associer à une farine plus légère. De plus, à cause de son goût assez prononcé, on l’associera avec des farines plus neutres comme le riz pour la douceur, le millet, ou la fécule de maïs pour la légèreté et pour permettre aux gâteaux de gonfler. 

Des préparations rehaussées

par des notes de châtaigne

Muffins, cakes, gaufres, gâteaux secs, pancakes, pâte à crêpes, cookies, mais aussi pâtes brisées ou feuilletées… La farine de châtaigne est vraiment idéale pour pâtisser et remplace facilement le blé. Mais n’oubliez pas de diminuer les quantités de sucre prévues initialement dans les recettes, car cette farine contient naturellement du sucre et un index glycémique élevé ! On peut aussi l’utiliser pour faire son pain en l’associant toujours avec d’autres farines et fécules comme la farine de riz, pois-chiches ou fécules de pomme de terre. Elle a également toute sa place dans les recettes salées, comme dans les sauces et les veloutés qu’elle épaissira et parfumera subtilement avec sa saveur boisée. Pour préserver son parfum et éviter qu’elle ne rancisse, on la conservera au frigo.

 

Alors, vous êtes convaincu par cette farine ?! N’hésitez pas à aller jeter un oeil à notre recette [N.A!] à base de farine de châtaigne.

 

    Mon Panier

    Minimum de commande de 15€ et frais de port offert en France Métropolitaine à partir de 40€ d’achat